Systema

система
système, méthode

Présentation

Art martial russe englobant tous les aspects de la situation de combat. Tous les aspect au niveau "externe" : combat debout, au sol, armé, contre plusieurs adversaires... mais aussi au niveau "interne" : connaissance de soi, gestion de la respiration, des émotions...

Il en découle plusieurs principes de pratique dont les principaux sont la respiration, le relâchement des tensions inutiles, la mobilité, l’adaptabilité.

Il existe plusieurs systèmes (Ryabko/Vasiliev, Kadochnikov...), chacun plongeant ses origines dans d'anciennes pratiques guerrières russes. Ces systèmes, destinés aux militaires russes, se sont, depuis les années '90, ouverts au monde et au grand public.

Nous avons découvert le systema vers 2011 lors de stages avec Jérôme Kadian puis Sinicha Jeftic. À partir de là, nous avons décidé de nous retrouver régulièrement pour revoir les notions abordées, d'abord à Gourdon dans la salle de Thierry Alibert, puis en extérieur à Auniac et, depuis 2014, à Souillac.

Depuis 2011, nous avons eu l'occasion de suivre de nombreux stages et cours encadrés par divers instructeurs, dont : Jérôme Kadian, Sinicha Jeftic, Martin Wheeler, Khosrow Helly, Konstantin Komarov, Arend Dubbelboer, Vladimir Vasiliev, Max Franz, Brendan Zettler, Emmanuel Manolakakis, Yvan Cam, Dmitriy Skogorev, Vladimir Zaikovsky...

Si nous avons suivi divers instructeurs et écoles, notre système de prédilection reste le Systema Ryabko.

Et pour être à la page... Facebook :

Les cours

Modalités

Lieux
Dojo de l'école primaire - avenue Martin Malvy 46200 SOUILLAC (parking proche). Après le portail, aller vers la droite. Au fond du préaut se trouvent les portes du Dojo.
Jours & Horaires
Lundi 19h30-21h30 Systema
Mercredi 18h30-20h30 Systema
Jeudi 19h30-21h00 Renforcement et détente pour le Systema
Si vous venez pour vos cours d'essai, contactez-nous avant car il peut arriver que nous annulions un cours le jour même. Ces interruptions ponctuelles ne sont pas mentionnées ici ni sur notre page Facebook.
Contact
Olivier - olivierudzki@gmail.com - 06 64 97 48 90
Tarifs et autres infos
Voir le Bulletin d'inscription
N'hésitez pas à venir découvrir cette activité, les 2 premiers cours sont gratuits.
Inscription en cours d'année possible.

Les enseignants

Les entraînements sont encadrés par Olivier et Adidja.

Olivier
a pratiqué, depuis les années '80, le Judo, le Karaté (1er dan), le Taiji Quan (Brevet Professionnel en Arts Martiaux Chinois Internes) et la boxe pieds-poings. En septembre 2018, il obtient le certificat d'apprenti-instructeur des mains de Vladimir Vasiliev lors de son second séjour au HQ de Toronto.
Adidja
a commencé le Systema en 2013 sans passé martial. En octobre 2017, elle a obtenu de Vladimir Vasiliev le certificat d'apprenti-instructeur du système Ryabko/Vasiliev. Par ailleurs, Adidja est Sapeur Pompier Volontaire.
Adidja apprenti-instructrice Olivier apprenti-instructeur

Mobilité au sol - 03/2015

Bertrand et Olivier travaillant un des exercices de mobilité au sol.

Les stages

Stage de Systema

avec Arend Dubbelboer

à SOUILLAC

Arend Dubbelboer
...a pratiqué de nombreux arts martiaux depuis 1980. En 1990, il commença l'Aikido, ce qui lui ouvrit la voie des arts martiaux dans la pratique au quotidien. En 1996, il fonda l'entreprise Aiki Management et commença à enseigner les arts martiaux à des particuliers et dans le milieu des affaires. En 2004, il découvrit le Systema en contact direct avec Mikhail Ryabko et Vladimir Vasiliev. Arend est un pratiquant et un enseignant passionné.
Programme
Arend a carte blanche pour la thématique, l'objectif étant qu'il puisse apporter des corrections et améliorations à chaque stagiaire dans sa pratique globale du Systema.
Lieu
Salle des Dames 46200 SOUILLAC (voir la carte). Pour ceux qui viendraient par l'autoroute A20, il y a une sortie à Souillac même.
Dates & Horaires
Samedi 18 mai : 10H30-13H30 + 14H00-17H00
Dimanche 19 mai : 10H00-13H00 + 13H30-16H30
Tarif et Inscription
90 € le week-end
Les places sont LIMITÉES à une vingtaine de stagiaires donc une fois le FORMULAIRE D'INSCRIPTION envoyé, s'il reste des places, nous vous contacterons afin que vous envoyiez le paiement, par virement ou par chèque (toutes les précisions sont sur le formulaire). L'inscription ne sera validée qu'après réception du paiement.

Les modalités en cas d'annulation ainsi que des opportunités d'hébergement sont mentionnées sur le formulaire. Pour toute info supplémentaire n'hésitez pas à contactez Olivier.

Photos et Vidéos

Photos d'un cours - Souillac - 05/2019

Stage avec Arend dubbelboer - Souillac - 05/2019

Après Sinicha Jeftic en 2015, nous avons invité Arend Dubbelboer, instructeur du système Ryabko. Comme toujours, le stage fut chaleureux et néanmoins très pointu. Arend reste très précis et efficace dans ses démonstrations, proposant divers éducatifs et passant corriger chacun. Nous avons, entre autres, abordé la connexion à l'autre ainsi qu'un travail précis sur le placement, tant au niveau physique qu'au niveau de l'attention.

Un stage intéressant et fin dans une ambiance studieuse et amicale.

Atelier Systema - Souillac - 01/2019

Cet atelier se proposait de faire un topo sur les principes fondamentaux du Systema : respiration, bonne forme de corps, mouvement/mobilité et détente. Un peu pris par le temps et la fatigue, nous n'avons pu aborder que deux d'entre-eux.

Textes

Art martial et sport de combat (par Olivier)

"J'entends souvent des commentaires, lors de cours, de stages et, virtuellement, sur internet concernant la valeur, la validité de certains arts martiaux, et plus précisément le Systema, le Taiji Quan et autres trucs bizarres, semblant fumeux et tout mous.

J'ai pour ma part eu l'occasion de pratiquer le Judo dans mon enfance, le Karaté pendant mon adolescence, puis deux styles de Taiji Quan, un peu de boxe pieds/poings et actuellement le Systema. J'ai eu une petite expérience des compétitions en Judo et Karaté. J'ai aussi goûté au Qi Gong. Il m'est arrivé de me retrouver, rarement cependant, impliqué dans quelques rixes.

Sur mon chemin, je trouvé les arts martiaux d'abord sympas, puis rigoureux, intéressants, puis ils m'ont laissé perplexe, dubitatif, perdu. Et malgré tout ils sont restés "dans les parages". Ils sont devenus épouvantables mais en même temps ont ouvert des perspectives. On pratique un art martial, en retour il nous forme.

J'avais envie de partager mon point de vue sur ce que je trouve être des amalgames entre sport de combat, self-défense, art martial... Je vais présenter ça sous forme de tableau comparatif. Les combats libres, plus ou moins organisés, clandestins ou pas, se retrouveront dans une catégorie un peu hybride selon leur contexte."

sport de combat art martial
C'est un jeu, il y a des règles C'est pour la (sur)vie, pour ce qui est des règles : on fait au mieux.
On se prépare spécifiquement. Pareil mais les objectifs étant différents, l'entraînement l'est aussi.
Préparations physique et cardio' conséquentes. On accroît, on développe ses capacités par accumulation. Celles-ci nécessitent un entretien relativement coûteux (temps, énergie...). Si la préparation physique reste fondamentale, on développe ses aptitudes, son art plutôt par soustraction. L'économie vient avec la maîtrise.
Il peut y avoir du stress, de l'excitation ou encore un grand calme avant le combat. Ne sachant pas quand adviendra un conflit, une menace, on doit composer avec l'état du moment.
Il y a une relative équité : catégories de poids, règles, un seul adversaire... Beaucoup de configurations possibles. Ex: Une jeune femme au sol face à trois gars, dont un armé.
Les protagonistes se respectent globalement, ne s'en veulent généralement pas personnellement. Il y a un conflit, un obstacle, une contrainte. L'impact émotionnel et psychique est majeur.
Il y a un chrono, un gong, une serviette-éponge à jeter. Si une bagarre est souvent vite réglée, d'autres situations sollicitent des ressources psychiques et émotionnelles sur de plus longs termes.
Il y a un arbitre qui compte les points et doit limiter la casse. L'arbitrage relève plus de la foi.
Il y a un minimum de protections (gants, casques, plastrons...) Tu peux être en slip face à un forcené armé d'une hache.
Le jour J, on choisit, on a envie, on veut bien monter sur le ring. On choisit pas toujours, ni le lieu, ni l'heure, ni le contexte et encore moins l'effectif et l'arsenal en face.
On est là pour vaincre l'adversaire. On n'est pas là pour vaincre qui que ce soit. On mène sa vie. On est (censé être) là pour aller d'un point A à un point B et on se retrouve face à un problème, un obstacle, une menace à gérer.
On se défend, on prend des coups, on en donne. Pareil
Difficile et peu approprié de fuir. On peut tâcher de tenir la distance, un temps. La fuite est une option tout à fait valable.
Adrénaline, excitation, exaltation, vitesse, tension musculaire, endurance, résistance sont de la partie. Outre les aspect pré-cités, diverses considérations psychologiques, sensibles, émotionnelles, psychiques, de santé... sont prises en compte.
On gagne un titre, de l'argent ou autre objet. On perd un match et parfois son intégrité physique. On gagne la possibilité de continuer à vivre. On perd plus ou moins son intégrité physique et/ou psychique (blessures et séquelles), voire la vie.
On est confronté à diverses expériences de combattant : endurance, force mentale, détermination, motivation, engagement, encaisse, régularité à l'entraînement... Mais aussi, parfois, à l'ego exalté du gagnant, à la déception, au dépit, à l'humiliation du perdant. Un arbitrage injuste doit malgré tout être accepté et c'est pas toujours aisé, qu'on soit gagnant ou perdant d'ailleurs. Si le cardio est moins sollicité, la patience est souvent mise à l'épreuve. L'amertume, la frustration sont sur le chemin.
On cherche à gagner pour le prestige, une sensation d'exaltation, une libération ponctuelle ou pour de l'argent. On cultive le pouvoir, on cherche la paix et la liberté.
On apprend des techniques, on apprend plus ou moins sur soi, on apprend pour gagner le prochain match. On apprend aussi à se restaurer, à faire la paix.
Abîme le corps sur le long terme. Devrait permettre de se maintenir au mieux voire de se bonifier.
On apprend le respect et autres aspects moraux par la force des choses. Finalement pareil jusqu'au spirituel parfois.

"Les sports de combat, les défis, les joutes souples, à la soumission, au KO... sont un des aspects de l'art martial. Ils amènent leur lot d'apprentissage par la confrontation directe. Ils restent importants, surtout pour un jeune pratiquant et stimulent l'art martial quel qu'il soit.

Pas d'art martial sans combat.

Au travers de ces questions, commentaires, critiques, plus ou moins justifiés, plus ou moins étayés, il en ressort une volonté de concret, de rappeler à l'art martial son aspect brut et pratique.

Je note parfois aussi un aspect "fast-food", ou plutôt "fast-defense" où certains exigent des garanties rapides. Solution : le bunker en autonomie? Le fusil à pompe? La peur est bien légitime et une des causes premières de nos pratiques. La paranoïa peut-être considérée, elle, comme un ennemi.

Pour en revenir aux aspects les plus nébuleux, ne nous leurrons pas mais restons ouverts. S'il est beau voire stupéfiant d'observer (de toucher aussi) le travail fin, précis de certains experts, n'oublions pas l'expérience que ceux-ci ont du avoir. Replaçons les choses dans leur contexte. Un exercice, un éducatif n'est pas nécéssairement une finalité directement applicable : un pianiste travaille parfois ses mains séparément, sur quelques notes précises, avant d'entamer toute la sonate.

Il peut bien sûr y avoir des fumistes, des manipulateurs, de la complaisance, etc.

Et puis internet ne comble que l'oeil et l'ouïe. Aller voir, pratiquer, tester, questionner reste le mieux à faire.

Bilan : les sports de combat, la self-defense sont pour moi inclus dans l'art martial. Des éléments de base.

Pour le reste, si tu ne comprends rien voire craches sur les peintures cubiques d'un Picasso, penche-toi un moment sur ses oeuvres précédentes, vois son évolution. Alors, situe ta pratique personnelle et retourne sur le tatami."

Marchandises

En 2017, est venue l'envie d'un T-shirt avec logo pour notre groupe. Un gilet-capuche a aussi été demandé. Si vous en voulez, n'hésitez pas à contacter Olivier ou Adidja qui vous les apporteront lors d'un cours, atelier ou stage.

T-shirt Systema Souillac

M - L - XL - XXL

adhérent : 21 € | extérieur : 23 €

Gilet-capuche Systema Souillac

XXL

adhérent : 43 € | extérieur : 47 €